Comment prendre soin d’un chat British Shorthair ? Le guide du nouveau maître

Prendre soin d’un British Shorthair, c’est un peu comme prendre soin de n’importe quelle autre race de chat. Indépendant, robuste et sociable, c’est un chat très facile à entretenir et ne nécessite qu’une ou deux mesures supplémentaires pour rester en parfaite santé. Sa santé robuste et son tempérament calme font du British Shorthair un choix idéal pour votre premier chat. Même si vous n’avez jamais eu d’animal de compagnie, vous n’aurez aucun mal à prendre soin de ce félin. Dans ce guide pour nouveaux maîtres, nous verrons donc tout ce qu’il y a à savoir pour accueillir son British Shorthair et le garder en bonne santé durant de nombreuses années.

Le choix du British Shorthair

Après avoir longtemps hésité, vous êtes désormais prêt à adopter un British Shorthair. Avant de passer à l’action, il va falloir prendre le temps de répondre à un certain nombre de questions relatives à vos envies et vos attentes vis-à-vis de votre futur compagnon.

  • Voulez-vous un chaton British Shorthair ou un chat adulte ?
  • Quel sexe ? Mâle ou femelle ?
  • Dans un refuge ou chez un éleveur ?
  • Comment sélectionner un chaton dans une portée ?

Une fois ces points éclaircis, vous pourrez alors vous rendre chez un éleveur, dans un refuge, dans une animalerie ou encore chez des particuliers pour acquérir votre félin.

Commençons par la première question ! Vous pensez que vous aurez du mal avec un tout petit British Shorthair ? Vu qu’il s’agit de votre première expérience, il serait alors préférable de chercher un chat adulte plutôt qu’un chaton. Vous pouvez trouver facilement d’adorables chats adultes dans des animaleries, dans les refuges ou même chez des éleveurs. Le British Shorthair adulte fait un excellent compagnon. Sa personnalité étant déjà acquise, il est plus facile de présager de l’attitude et des comportements d’un chat adulte.

Quant aux chatons, on ne peut pas s’empêcher de dire qu’ils sont vraiment craquants. Et prendre un jeune British Shorthair plutôt qu’un adulte vous donne la satisfaction de savoir que votre compagnon sera choyé tout au long de sa vie. Vous aurez à tisser des liens avec lui plus jeune et créer une relation qui durera près d’une vingtaine d’années. Dans ce cas, il est fortement recommandé de prendre son chaton auprès d’un éleveur professionnel. Vous aurez ainsi l’assurance d’avoir un félin au pédigrée correct.

Maintenant que vous fait votre choix entre le chat adulte et le chaton, il faut maintenant penser au sexe ? Un British Shorthair mâle ou une femelle ? Avant toute chose, sachez que le sexe n’a pas vraiment une grande incidence sur le comportement des chats. Mâle ou femelle, le British Shorthair est généralement un bon compagnon. Mais vous entendrez souvent les gens dire qu’ils préfèrent prendre une femelle pour éviter l’agressivité et le caractère destructeur des mâles. Ce n’est pas vraiment le cas. Toutefois, les femelles British Shortair sont moins sujettes à certains problèmes de santé, en particulier les maladies cardiaques. Les mâles ont, quant à eux, quelques problèmes héréditaires qui peuvent raccourcir leur espérance de vie. Du côté des femelles, les chaleurs peuvent être difficiles, surtout s’il s’agit de votre première expérience. Il faudra envisager de les faire stériliser si vous ne voulez pas des petits.

Aussi, si c’est votre première expérience avec un chat ou tout autre animal de compagnie, nous vous conseillons de vous adresser uniquement à un éleveur professionnel. Un bon éleveur sera inscrit à un ou plusieurs des principaux registres de pédigrée de chats dans votre pays ou région. N’hésitez pas à visiter l’élevage avant de prendre votre décision, pour vous assurer des conditions dans lesquels votre futur compagnon a été élevé. Si c’est un chaton, il faudra vérifier si la mère et ses petits sont tous en bonne santé.

Prenez le temps de jouer un peu avec les chatons pour voir lequel vous plaît le plus. Essayez ensuite de jouer (un jouet ou un bout de ficelle) avec celui-ci. S’il est en bonne santé et bien socialisé, il sera joueur et curieux et se laissera prendre au jeu. Évitez de prendre en charge un animal qui semble être en mauvaise santé ou qui présente des signes d’infection parasitaire, de blessure ou de négligence. Si les conditions sont très mauvaises et que les chatons ne se portent vraiment pas bien, cette personne fait une fausse déclaration sur son statut d’enregistrement ou est sur le point de le perdre.

Équiper sa maison pour accueillir un British Shorthair

Pour bien accueillir votre nouveau petit compagnon, vous devez penser à bien vous équiper. Cela passe généralement par l’installation d’une chatière. Vous devez vraiment vous assurer que votre chat ou votre chaton ne sorte pas sans surveillance. On encourage les nouveaux maîtres à garder leurs chats à l’intérieur, même une race vivace comme le British Shorthair.

Ils sont peut-être forts et (une fois adultes) prêts à se battre, mais le monde extérieur présente de nombreux dangers pour un chat. La circulation, les chiens agressifs, certaines personnes qui n’aiment pas les chats, voire d’autres chats. Au final, votre chat peut finir par se blesser ou se faire tuer. Votre animal est plus susceptible d’attraper des parasites et des maladies si vous le laissez se promener à l’extérieur sans surveillance.

D’un autre côté, votre British Shorthair représente également un danger important pour la faune locale ; ce sont des chasseurs très habiles capables de mettre à mal les populations d’oiseaux chanteurs et d’autres créatures. Et même si votre British Shorthair ne sort pas seul, il doit quand même avoir un collier en cas de tentative d’évasion. Choisissez un modèle qui ne l’étouffera pas s’il s’accroche à quelque chose et assurez-vous que votre numéro et d’autres éléments d’identification figurent sur ses étiquettes. Votre British Shorthair sera, bien entendu, muni d’une puce électronique.

La litière

Tout d’abord, vous devez vous rappeler que tout ce qui est destiné à un British Shorthair doit être choisi en fonction de sa taille, surtout si vous avez un mâle. Ces chats deviennent grands. Si vous ramenez à la maison un chaton de 12 semaines, vous pouvez acheter des articles moins chers et plus petits. Mais il faudra ensuite les remplacer au bout de quelques mois quand votre chat sera plus grand.

Il est conseillé de prendre deux litières (en supposant que vous n’achetiez qu’un seul chat), et au moins l’un d’entre eux doit être de grande taille. La plupart des litières vendues en animalerie sont beaucoup trop petites. Elles conviennent à un petit chaton qui pourrait avoir du mal à se lever pour entrer dans une litière de taille normale, mais elles seront vite dépassées. En règle générale, votre litière doit être aussi grande que votre chaton adulte. Pour trouver la longueur idéale, prenez la taille de votre chat et multipliez-la par 150 % ; c’est-à-dire que la litière doit être 2 fois plus grande que votre chat.

Gamelle, fontaine à eau et distributeur de croquettes pour chat

En principe, la gamelle (pour la nourriture et pour l’eau) doit être en céramique, et non en plastique. C’est particulièrement important pour les chatons, car le plastique peut rapidement s’entailler et se rayer, créant de petits trous à la surface où peuvent se cacher des bactéries, des moisissures et des virus. Les British Shorthair, en particulier les chatons, sont susceptibles d’attraper divers microbes dans leurs gamelles.

Utilisez une petite assiette en céramique et nettoyez-la régulièrement. Il faut savoir que les chatons refusent généralement la nourriture lorsque celle-ci est présentée dans une gamelle sale. Pour votre chaton, les gamelles pour l’eau sont parfaites. Lorsqu’il sera assez grand pour en utiliser une, vous pourrez investir dans une fontaine à eau pour animaux. Les chats, en général, ont tendance à absorber trop peu de liquide. Ils doivent boire beaucoup d’eau pour se protéger des maladies rénales, des infections urinaires, etc. Un grand nombre de chats ont vraiment du mal à supporter l’eau plate dans une gamelle ; presque tous préfèrent l’eau fraîche courante si elle est accessible.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez aussi investir dans un distributeur de croquettes pour votre British Shorthair. Ce sont des dispositifs conçus pour délivrer de manière automatique la nourriture à votre chat ou en votre absence. Certains modèles, les distributeurs de nourriture 2 en 1, fournissent aussi de l’eau fraîche (renouvelée en permanence) à votre félin. Plus de détails sur les distributeurs de croquettes pour chat dans cet article.

Griffoir et arbre à chat

Chaque chat devrait avoir au moins un griffoir. Pour votre British Shorthair, il est conseillé d’investir dans un article de grande taille. Le poteau doit être suffisamment haut pour que le chat puisse s’étirer sur toute sa longueur lorsqu’il est sur ses pattes arrière. L’idéal est d’avoir un poteau avec des éléments horizontaux et verticaux pour permettre à votre chat de le griffer sous différents angles.

Le griffoir est important même si votre chat ne griffe jamais rien dans la maison. En fait, cela représente un bon exercice nécessaire au bon développement des muscles, des articulations et des griffes. Encouragez votre chat à utiliser le poteau en frottant une pincée d’herbe à chat sur le dispositif. Pour rappel, l’herbe à chat est une expression sous laquelle on regroupe plusieurs familles de plantes servant de compléments alimentaires aux chats.

En dehors du griffoir, il y a aussi l’arbre à chat qui, en plus de permettre à votre félin d’effectuer ses griffades, offre une aire de repos et de jeux. Un tout-en-un idéal pour stimuler votre petit compagnon au quotidien. N’oubliez pas que les British Shorthair ont besoin d’être stimulés régulièrement pour compenser leur faible niveau d’activité. À ce propos, un bon griffoir peut être intégré dans un habitat pour chats. Recherchez un habitat pour chats qui présente de nombreuses textures intéressantes, des plateformes pour se percher et des cachettes. On doit également y trouver quelques jouets qui encouragent le chat à jouer.

Jouets et jeux

Investir dans des jouets quand on possède un chat, surtout un British Shorthair, n’est pas un luxe. Ce sont des accessoires indispensables pour tout maître. En effet, il est conseillé de jouer avec son félin pendant au moins 15 minutes 2 fois par jour. Cela aide l’animal à ne pas se sentir ennuyé et à brûler son excès d’énergie.

En ce qui concerne les jouets, vous pouvez par exemple investir dans une canne à pêche (classique, à plumes ou fantaisie). Grâce à ces accessoires, vous pouvez faire travailler votre félin tout en étant assis. Il y a aussi les jeux d’intelligence pour chat tels que :

  • les labyrinthes à aliments
  • les balles à friandises
  • les gamelles interactives, etc.

Les British Shorthair sont des animaux très intelligents et qui aiment vraiment jouer avec ces accessoires.

Toilettage et soins dentaires

Les équipements de toilettage sont également très importants pour prendre soin de votre petit compagnon au quotidien. À cet effet, vous aurez besoin d’un peigne et d’une brosse pour entretenir la fourrure de votre British Shorthair. Vous pouvez utiliser par exemple un peigne à mue en métal, antistatique. Ils sont commercialisés pour les chiens, mais ils sont aussi très efficaces sur la fourrure du British Shorthair.

En dehors de ces 2 éléments, vous aurez également besoin :

  • d’une brosse à dents pour animaux et d’un dentifrice
  • d’un coupe-ongles pour entretenir les griffes
  • des serviettes ou des couvertures pour envelopper votre British Shorthair. Cela vous facilitera la tâche pour les séances de toilettage, si votre chat ne se laisse pas souvent faire
  • d’un shampoing pour chat de bonne qualité. Il est vrai que vous n’aurez pas souvent besoin de baigner votre chat, mais cela peut s’avérer nécessaire s’il est très sale ou s’il développe une infestation de puces particulièrement grave.

Pour se prémunir contre les puces, il est recommandé d’appliquer au moins une fois par mois un répulsif de bonne qualité. Ne choisissez pas un produit « biologique » ou « naturel » – ceux-ci contiennent souvent des huiles essentielles, qui peuvent être toxiques et irritantes pour les chats.

Vous devez peigner et brosser la fourrure de votre British Shorthair une ou deux fois par semaine et plus souvent à la fin du printemps ou au début de l’été lorsqu’il mue. Le brossage des dents est très important, car, comme les autres chats, les British Shorthair peuvent développer des caries dentaires. Essayez de lui brosser les dents au moins une fois par semaine avec, de préférence, un dentifrice au goût de la viande qu’il aime.

La coupe des griffes doit être effectuée soigneusement. Elle est nécessaire, car elle permet d’éviter les griffures, mais aussi parce que les chats peuvent avoir des griffes incarnées. Habituez-le à la pince à griffes en l’approchant de lui sans lui couper les griffes au début, puis passez lentement à la coupe proprement dite. Appuyez sur son orteil pour faire sortir la griffe, puis coupez le tout petit bout. Ne coupez pas trop, mais de telle sorte à ne pas vous approcher de la partie rose de la griffe, où se situent des nerfs et vaisseaux sanguins. N’essayez pas de couper tous ses ongles en même temps, mais seulement un ou deux à la fois. Essayez de faire en sorte qu’ils soient tous coupés tous les dix jours environ.

Les soins médicaux et bilans de santé

Si vous avez acquis votre British Shorthair auprès d’un éleveur professionnel ou autre source digne de confiance, vous devriez avoir une bonne idée de son état de santé général lorsqu’il arrivera chez vous. Toutefois, il est conseillé de l’emmener pour un contrôle un jour ou deux après son arrivée. Cela donnera à votre vétérinaire l’occasion de rencontrer votre chat et d’apprendre à le connaître. Cela permettra aussi à votre vétérinaire de voir s’il n’y a pas de problèmes de santé que le vétérinaire de l’éleveur aurait manqués.

Votre British Shorthair doit avoir ses vaccins à jour et il doit avoir été vermifugé. Les chats mâles doivent être testés pour l’hémophilie B (les femelles peuvent être porteuses du gène, mais ne peuvent pas développer la maladie). Il faudra également penser à faire des tests de dépistage de maladies telles que la leucémie féline, ainsi que des contrôles de maladies contagieuses. Après cela, nous vous conseillons d’emmener votre British Shorthair pour un contrôle général une fois par an, même s’il semble en bonne santé.

Prendre cette habitude vous permettra d’étouffer dans l’œuf toute affection qui peut se développer chez votre chat. En particulier, le British Shorthair est sujet à la cardiomyopathie hypertrophique : une affection qui peut rendre la vie de votre chat désagréable et difficile, voire réduire la fameuse longévité du British Shorthair si elle n’est pas détectée et traitée. Comme d’autres races, et même les chats non issus d’un pédigrée, le British Shorthair peut parfois développer des problèmes rénaux et urinaires qui nécessitent une prise en charge.

Vous pouvez effectuer vous-même des contrôles de base, par exemple en caressant ou en toilettant votre British Shorthair. Au cours d’une séance de brossage, vous pourrez vérifier si votre petit compagnon est envahi par des puces ou d’autres parasites. Outre les morsures en relief les plus évidentes sous la fourrure, vérifiez s’il n’y a pas de traces de sang séché ou des taches noires. Vous devez également être attentif à toute zone dénudée et à toute zone où la peau semble rougie ou décolorée. Cela peut être le signe d’une irritation ou d’une infection de la peau.

Aussi, vérifiez périodiquement les oreilles de votre chat pour vous assurer qu’il n’y ait pas d’acariens et des signes d’inflammation ou de toilettage excessif. Les yeux de votre British Shorthair doivent être clairs et brillants, sans signe d’accumulation de mucus, sans rougeur et sans trouble. Si un œil semble gonflé, vous devez l’emmener chez le vétérinaire pour un examen — cela peut être dû à une blessure, une infection ou quelque chose de bien plus grave.

Pour finir, observez votre chat lorsqu’il grimpe, joue et se promène pour vérifier s’il ne boite pas ou s’il n’y a pas des signes de raideur au niveau des membres. Vérifiez périodiquement ses articulations en passant la main dessus ; elles ne doivent pas être chaudes ni sembler sensibles. Tout trouble de la mobilité qui ne disparaît pas de lui-même est une raison de faire examiner votre animal par votre vétérinaire.

Régime alimentaire et exercice

D’un côté, le faible niveau d’activité du British Shorthair en fait un chat très facile à entretenir. Mais d’un autre côté, leur réticence à bouger beaucoup les rend sujets à des problèmes de santé liés à un mode de vie sédentaire. Chez les chatons et les jeunes adultes, ces problèmes ne sont pas vraiment préoccupants. Mais au fur et à mesure que votre British Shorthair vieillit, ces problèmes peuvent nuire à sa santé. Raison pour laquelle il est primordial de proposer à son animal de compagnie une alimentation appropriée.

Dès son arrivée chez vous, vous devez vous assurer que votre chaton British Shorthair ait une alimentation riche en éléments nutritifs. Si vous décidez d’opter pour les préparations alimentaires pour chatons, assurez-vous qu’elles soient de bonne qualité (riches en protéines d’origine animale et sans céréales). Vous devez donner à votre chaton plusieurs petits repas tout au long de la journée plutôt qu’un à deux gros repas. Veillez à ce que les portions soient petites et jetez toute nourriture non consommée et laissée à l’aire libre pendant plus d’une heure environ.

Les chatons peuvent avoir besoin d’être nourris jusqu’à 5 fois par jour. Une fois que votre chaton a atteint l’âge de 5 ou 6 mois, vous pouvez passer à 3 repas par jour. Quant aux British Shorthair adultes, ils ont besoin d’une alimentation riche en protéines avec des aliments de bonne qualité et sans calories. Pour un chat âgé (sept ans ou plus), cela est encore plus important pour éviter les problèmes de santé liés à la prise de poids. Surveillez le poids de votre chat et adaptez son régime en conséquence. Il existe sur le marché de nombreux aliments conçus pour les chats âgés ; ils devraient être moins caloriques et éventuellement moins riches en sodium, ce qui en fait un choix raisonnable pour votre British Shorthair.

Tout au long de sa vie, votre British Shorthair aura besoin d’exercices, de jeux… pour rester en bonne forme physique et pour l’aider à rester calme, heureux et sans stress. On ne saurait trop insister sur ce point : beaucoup de chats anxieux et destructeurs sont simplement des chats qui ne se dépensent pas suffisamment pendant la journée avec des jeux et des activités.

jeu British Shorthair
Un British Shorthair qui joue beaucoup et fait des exercices reste en bonne santé

Pour finir…

Nous sommes au terme de ce guide destiné à aider les nouveaux maîtres à bien prendre soin de leurs British Shorthair. À ce propos, retenez surtout que ce dont votre petit compagnon a vraiment besoin, ce ne sont pas seulement les accessoires et jouets que vous pourrez lui fournir. Ce dont votre British Shorthair a vraiment besoin pour rester en forme, c’est votre attention !

Même s’il s’agit d’une race très indépendante, n’oubliez jamais que le British Shorthair s’attache rapidement à son maître. Il peut exprimer son affection d’une manière que vous ne comprenez pas immédiatement, mais il a toujours besoin de l’attention et de l’amour de son maître.

Laisser un commentaire